CS@
Station Moustérienne

Mutzig Felsbourg 3 

Géologie, Neandertal en Alsace, Station de Mutzig, Station de Nideck, Infos, Fond écran,
Homepage, Choix, Introduction, Sommaire, Film, Dna, Publications, Liens, Livre d'Or, E-mailail


Une région encore peu explorée et à rares traces paléolithiques

Dans les Vosges de l'Est et la plaine d'Alsace, on ne connaît que peu de découvertes attribuées au Paléolithique moyen. Malgré des découvertes ponctuelles entre 1888 et 1969, le bilan des connaissances sur le Paléolithique moyen régional restait bien maigre.
Dès 1873, la construction de la voie ferrée de Mutzig à Rothau avait révélé la présence de quelques ossements et dents d'animaux (mammouth, rhinocéros laineux, hyène des cavernes) au pied du promontoire rocheux du Geisberg situé entre Gresswiller et Hermolsheim, près de Mutzig et à 700m en face du Felsbourg, mais cette découverte isolée était rapidement tombée dans l'oubli.

En 1927, lors du doublement de la ligne de chemin de fer, les travaux élargirent le passage vers le sud en enlevant une nouvelle tranche du talus de la colline. A cette occasion, les ouvriers rencontrèrent parmi des blocs de grès, des dents et des ossements de grandes dimensions, dont " une douzaine de molaires de mammouth, deux mâchoires inférieures fragmentées et de nombreux autres ossements gros et petits de mammouth ". Robert Forrer, alors conservateur du Musée Archéologique de Strasbourg, y récupéra également une importante quantité d'ossements de cheval sauvage, et releva à plusieurs endroits des traces de charbon de bois. La disposition des ossements, brisés et éparpillés sur environ 40 m², indiquait clairement l'emplacement d'un campement temporaire de chasseurs, même si aucun outil ou éclat de silex ne fut trouvé dans le talus ou parmi les déblais.

Le gisement mis au jour en loessière à Achenheim, Bas-Rhin (Schumacher E. 1890-1914 ; Wernert P. 1904-54) est un site d'importance européenne pour l'étude des loess et du Quaternaire rhénan. En 1974, un niveau archéologique appelé " sol 74 " y a été ouvert et fouillé en planigraphie sur 200 m² dans le loess ancien supérieur. Il constituait une aire de dépeçage après une campagne de chasse avec un secteur à outillage associé à des restes osseux. On y a découvert un lot d'un peu plus d'une centaine d'artefacts façonnés sur des tranches de galets de roches siliceuses diverses fendus par percussion. Le silex était absent. L'ensemble serait daté de la fin du Pléistocène moyen (fin Riss), au Paléolithique moyen (Thévenin A. et Sainty J. 1974).

CS@