CS@
Station Moustérienne

Mutzig Felsbourg 2 

Géologie, Neandertal en Alsace, Station de Mutzig, Station de Nideck, Infos, Fond écran,
Homepage, Choix, Introduction, Sommaire, Film, Dna, Publications, Liens, Livre d'Or, E-mail


Introduction

Les gisements paléolithiques en Alsace sont rares et généralement enfouis sous des mètres de lœss. Un gisement stratifié du Paléolithique moyen a été mis au jour en 1992. Il est situé dans la vallée du Rhin supérieur, au débouché de la moyenne vallée de la Bruche en plaine d'Alsace, au pied du massif montagneux des Vosges. Le site est localisé à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Strasbourg, sur le territoire de la commune de Mutzig, dans le Bas-Rhin. Il se trouve également à l'entrée de l'axe de circulation Molsheim - Schirmeck - Saint-Dié - Epinal, reliant l'Alsace à la Lorraine, axe qui emprunte les vallées de la Bruche, de la Fave et de la Meurthe.



Légende carte géologique de la Vallée de la Bruche

Le secteur de Mutzig, Molsheim constitue un compartiment tectonique surélevé dénommé " horst ", au contact de la faille rhénane qui borde et marque la transition d'unité topographique des Collines sous vosgiennes à la plaine d'Alsace. Ce secteur resserré entre le Felsbourg et le Drei-Spitze (700 m de large), s'ouvre après Molsheim vers un ensemble inférieur de plaine : la basse vallée de la Bruche, qui s'étend depuis Mutzig en direction de Strasbourg, vers la confluence Bruche - Ill. Culminant à 398 m, le massif du Mutzigberg est prolongé dans sa partie occidentale par un promontoire aux flancs raides (rocher du Felsbourg), surplombant la vallée de près d'une centaine de mètres. Le goulet d'étranglement que constitue l'entrée de la vallée confère à ce paysage une silhouette caractéristique visible par temps clair depuis l'agglomération strasbourgeoise.

Vue du Felsbourg depuis Hermolsheim

La station de Mutzig-Felsbourg



Localisé sur le versant en terrasses du massif gréseux du Felsbourg, exposé plein sud, la station moustérienne est composée de plusieurs gisements étagés, avec une stratigraphie montrant près d'une quinzaine de niveaux d'habitats successifs scellés sous des formations de versant sableuses et sablo-limoneuses. Elle bénéficiait, selon toute probabilité, d'un topoclimat particulièrement favorable à proximité d'un cours d'eau, la Bruche, qui représentait des atouts certains pour l'implantation de l'homme préhistorique. De 1992 à 1997, plusieurs sondages archéologiques ont démontré que la station préhistorique s'étendait sur une grande partie des terrasses du versant méridional du massif gréseux du Felsbourg (Rebmann Th., Sainty J., Oberkampf M., et ali 1992-97). Ils attestent pour la première fois de façon certaine une implantation humaine au Paléolithique moyen dans les Vosges de l'Est et en Alsace, dans le contexte du Pléniglaciaire weichsélien.

D'une exceptionnelle richesse, le gisement a livré des centaines d'outils, des milliers d'éclats, de nombreux restes osseux d'animaux, des structures d'habitat, une stratigraphie bien nette dans des formations de versant würmiennes " piégées " par le colluvionnement sous des blocs de grès. Augmentant considérablement le matériel lithique et osseux attestant la présence de l'homme pour le Paléolithique de la région, le site de Mutzig, Felsbourg est une découverte de première importance pour l'ensemble rhénan moyen. Les résultats sont importants pour la connaissance des premières civilisations humaines rhénanes du Pléniglaciaire weichsélien. Les comparaisons avec d'autres gisements paléolithiques restent cependant délicates en raison des diversités de peuplements néandertaliens, des distances considérables et de l'isolement de l'implantation moustérienne (seul site important connu à ce jour dans l'espace rhénan), et principalement de l'originalité de la matière première utilisée pour fabriquer les outils : roches volcaniques et volcano-sédimentaires.

CS@