CS@
Néandertal en AlsaceVosges
Les dessous de la Terre en 2000

L'archétype néandertalien
Géologie, Neandertal en Alsace, Station de Mutzig, Station de Nideck, Infos, Fond écran,
Homepage, Choix, Introduction, Sommaire, Film, 1, Dna, Publications, Liens, Livre d'Or, E-mail


Film / Documentaire, information scientifique
Série télévisée : Les dessous de la Terre. L'archétype Néandertalien

<<< Liens ci-dessous >>>

Télécharger et ouvrir avec vlc media player

<<< Télécharger >>>L'archétype néandertalien Partie 1 (.vob)

<<< Télécharger >>>L'archétype néandertalien Partie 2 (.vob)

La 5ème 4/10/2000 11h50 - 12h20 Durée: 30m

Magazine de 26' sur les sciences de la Terre présenté par Francis Duranthon et coproduit par La Cinquième/France 3 Sud/Taxi Vidéo Brousse. Réalisation : Christian Haerrig. Magazine des sciences de la terre présenté par Francis Duranthon, Les dessous de la Terre met en lumière différentes disciplines scientifiques complémentaires : la préhistoire, la paléontologie, l'archéologie, la géologie... L'archétype neandertalien. Découvert en 1856 en Allemagne, l'homme de Neandertal demeure encore très énigmatique. Il a vécu en Europe et au Proche-Orient, et ses liens avec l'Homo sapiens restent encore mal connus.

Lieux de tournage : Région de Mutzig (Alsace)Néander (Allemagne), 40 km à l'Est de Dusseldorf
Intervenants : Thierry Rebmann, géologue et préhistorien (Bâle, Strasbourg) ; Jean Detrey, préhistorien, Office du Patrimoine Historique du Jura ; Dr. Ralph Schmitz, paléontologue ; Dr. Gerd Christian Wenieger, directeur du Musée de Néandertal. Nous partons à la découverte de l'homme de Neandertal. Découvert en 1856 en Allemagne, cet homme de 40.000 ans demeure encore très énigmatique. Il a vécu en Europe et au Proche-Orient et ses liens avec l'Homo Sapiens restent encore mal connus. Le site de 1856 a été réétudié et est à nouveau fouillé. Pour mieux comprendre son mode de vie rendons-nous à Mutzig en Alsace. Dans cette région il ne disposait pas de silex et il l'a remplacé par une roche volcanique : la rhyolite pour ses facilités de taille et ses qualités comparables. Contrairement au site de Néander qui a livré des outils en silex et des ossements humains, à Mutzig des traces d'habitat avec des foyers sont indéniables et la consommation de mammouth certaine.

Ouvrages proposés :
- Les hommes de Néandertal. De Erik Trinkaus et Pat Shipman. Science ouverte. Le Seuil.
- Les derniers néandertaliens : le chatelperronien. De Dominique Baffier. Edition La Maison des Roches.
- Sous le vent du monde tome 4 : avant la fin du ciel. De Pierre Pelot avec la collaboration de Yves Coppens. Ed. Denoel.
- L'homme préhistorique, images et imaginaire. De Albert et jacqueline Ducros. Edition L'harmattan.

Le magazine Les Dessous de la Terre diffuse, les connaissances des sciences de l'Homme et de la Terre: l'archéologie, la préhistoire, la géologie et la paléontologie.Il propose de dévoiler, à travers des scientifiques et des amateurs passionnés, des découvertes et des événements révélateurs de notre histoire. Par exemple, des sujets tels Roger Agache l'archéologue volant, les peintures cachées d'Arcy-sur-Cure etc. L'esprit de l'émission est de donner envie au plus grand nombre de téléspectateurs de s'intéresser aux sciences de la Terre grâce à un langage clair, une rigueur scientifique et des sujets stimulants.Le film et les plateauxL'émission est articulée autour d'un thème présenté par Francis Duranthon auteur et présentateur du magazine depuis ses débuts. Francis est paléontologue et conservateur au Muséum d'Histoire Naturelle de Toulouse. Dynamiques, ces plateaux soutiennent le rythme de l'émission Deux ou trois séquences du film développent un sujet spécifique par rapport à l'idée générale du film. Ils marquent une pause permettant ainsi de préciser certains sujets parfois difficiles à vulgariser sans des explications supplémentaires.Ouverture sur l'étrangerLa France propose toujours d'innombrables sites à découvrir, et les recherches en science de la Terre révèlent constamment de nouveaux trésors. Afin de garder et accroître l'intérêt du public par des sujets nouveaux et forts, nous avons élargi le territoire géographique de l'émission aux pays limitrophes de la France (Italie, Espagne), à certains autres pays (Tunisie, Egypte), et nous avons également tourné dans les départements d'outremer (Tahiti, Marquises), ainsi que dans tout autre pays offrant des sites et conditions de tournage favorables (Norvège et Cap Vert).L'auteur présentateur Au fil des saisons, l'auteur-présentateur Francis Duranthon est véritablement devenu l'emblème de l'émission ! Son personnage se retrouve d'ailleurs sur le générique de début, en version pâte à modeler !Ses connaissances scientifiques dans les domaines de la paléontologie, géologie et archéologie font de lui une personne de référence importante au sein de l'équipe, sans compter son réseau de contacts qui est mis à contribution pour l'émission. De plus l'enthousiasme de Francis, son dynamisme, son sens de l'initiative, ses qualités de communicateur et vulgarisateur le désigne d'emblée comme la personne qui "faire vivre" le magazine !

D.N.A. / Dans l'émission "Les dessous de la terre" diffusée le 04.10.2000 sur la Cinquième, une importante place est réservée aux recherches récentes effectuées sur les Néandertaliens notamment à Mutzig et au Nideck. Présentation...

Os de rennes, fragmentés volontairement pour en extraire la moelle. Station moustérienne de Mutzig, Felsbourg (Mutzig 1, 1992).

En 1873, la construction de la voie ferrée de Mutzig à Rothau avait révélé la présence de quelques ossements d'animaux (mammouth, rhinocéros laineux, hyène des cavernes) au pied du promontoire rocheux situé entre Gresswiller et Hermolsheim, mais cette découverte isolée était rapidement tombée dans l'oubli. En 1927, lors du doublement de la ligne de chemin de fer, les ouvriers rencontrèrent des dents et des ossements de grandes dimensions, dont " une douzaine de molaires de mammouth, deux mâchoires inférieures fragmentées et de nombreux autres ossements gros et petits de mammouth ". Robert Forrer, alors conservateur du Musée archéologique de Strasbourg, y récupéra également une importante quantité d'ossements de cheval sauvage, et releva des traces de charbon de bois. La disposition des ossements, brisés et éparpillés sur environ 40m², indiquait clairement l'emplacement d'un campement temporaire de chasseurs.

La station moustérienne de Mutzig

Felsbourg Localisé sur le versant en terrasses du massif grèseux du Felsbourg, la station moustérienne est composée de plusieurs gisements étagés, avec des profils stratigraphiques montrant près d'une quinzaine de niveaux cendreux à outils et restes osseux de repas, d'habitats successifs scellés sous des formations de versant sableuses et sablo-limoneuses. De 1992 à 1997, plusieurs sondages archéologiques ont montré que la station préhistorique s'étendait sur une grande partie des terrasses du versant méridional du massif grèseux du Felsbourg. Ces vestiges attestent pour la première fois de façon certaine une implantation humaine au Paléolithique moyen, située le long du cours de la Bruche, depuis les Collines sous-vosgiennes de Mutzig et ouverte sur la plaine d'Alsace. D'une exceptionnelle richesse, le gisement a livré des centaines d'outils, dont de très beaux racloirs rectangulaires triples, denticulés, couteaux à dos, des milliers d'éclats, de nombreux restes osseux de grande faune chassée (mammouth : dents vertèbres, os ; renne, bison, aurochs, cheval, cerf élaphe, mégacéros...), des structures d'habitat différenciées, une stratigraphie bien distincte dans des formations de versant würmiennes " piégées " par le colluvionnement sous des blocs de grès.

Ateliers paléolithiques dans le massif du Nideck

L'industrie lithique relevée a été découverte à l'extrémité nord de la commune d'Oberhaslach, dans la région des Vosges moyennes du val de Bruche (Bas-Rhin, au lieu-dit Nideck, Kleineck. A l'occasion de la reconnaissance pétrographique du bassin versant du Nideckbach, ruisseau tributaire de la Hasel des nucleus subcirculaires et semi-discoïdes, d'éclats et éclats laminaires ont été découverts dans un vallon à versants raides et pentes particulièrement escarpées, sur un affleurement d'allure lenticulaire et d'extension très limitée de rhyolites leucocrates (beiges) particulièrement siliceuses et aptes à la taille (Rebmann Th., Le Brun F.). Achenheim, Gresswiller, Mutzig Felsbourg, Nideck Kleineck attestent clairement de la présence d'une population néandertalienne en divers points de la vallée de la Bruche au cours du Pléniglaciaire weischsélien, autour de 65 000 à 40 000 ans avant J.C.

Thierry Rebmann, géologue et préhistorien
© Dernières Nouvelles d'Alsace, Mercredi 4 Octobre 2000.

CS@