RETOUR ARTICLES
T. Rebmann - Les stations du Paléolithique moyen de Mutzig et Nideck (Bas-Rhin, France). Les industries lithiques "non-silex" en région du Rhin supérieur (pétrographie, gîtes, circulation, économie).

Union Internationale des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques (U.I.S.P.P.)
Jeudi 6 septembre / thursday, September 6 - Liège Belgique. Sous la Direction de Monsieur le Professeur Marcel Otte, Secrétaire général du XIVe Congrès de l'UISPP
Après-Midi / afternoon ; salle / room N, 14h00-18h00, Section 5, Session générale / General Session 5-III
Études régionales, Direction: Dominique Bonjean

RESUME DE COMMUNICATION POUR LE XIV CONGRES DE L'UISPP, LIEGE 2001, SECTION 5, PALEOLITHIQUE MOYEN, 15h45


La station moustérienne de Mutzig-Felsbourg (1992-1997)

Installée sur versants en terrasses du massif gréseux du Felsbourg, elle est composée de plusieurs gisements étagés exposés plein sud. Plus de quinze niveaux cendreux ont été répertoriés sur 3 m de profil stratigraphique. Cendres, outils, éclats, restes osseux calcinés composent des séquences de structures d'habitat différenciées témoignant de passages successifs, scellés et piégés par les colluvionnements sableux. L'habitat s'étend sur les terrasses du versant méridional. Pour la première fois une implantation humaine dense est attestée au Paléolithique moyen dans ce secteur des Collines sous vosgiennes dans le contexte du Pléniglaciaire weichsélien. Le gisement a livré quantité d'outils : dont racloirs déjetés d'angle, denticulés, couteaux à dos, milliers d'éclats, restes osseux représentatifs de grande faune chassée en milieu de transition plaine-montagne. Les roches volcaniques et cristallophylliennes constituent l'essentiel de la matière première utilisée pour fabriquer les outils.

Ateliers paléolithiques sur rhyolite beige à Nideck (1997-1998)

Un affleurement de roches volcaniques exlploité est situé au fond d'un vallon à versants raides particulièrement escarpés des Vosges moyennes, dans le massif du Nideck. De nombreux nucleus subcirculaires de type Discoïde ou prismatique, éclats, ont été découverts sur un affleurement d'allure lenticulaire et d'extension très limitée de rhyolites leucocrates (beiges) particulièrement siliceuses. Ces découvertes attestent clairement de la présence de néandertaliens en plusieurs endroits de la vallée de la Bruche au cours du Pléniglaciaire weichsélien, autour de 65 000 à 40 000 ans av. J.C.

Thierry Rebmann, Institut de géologie ULP Strasbourg, Institut de Préhistoire Basel